Cette année, la fameuse vieille chaumière du Petit Coq aux Champs, où trône une collection ahurissante… de coqs venant du monde entier, fête ses 200 ans ! C’est sans doute pour célébrer dignement cet anniversaire que ce bel hôtel niché au cœur du bocage normand a fait peau neuve de bien des manières. Rassurez-vous, les toits de chaume couronnés d’iris mauves sont toujours bel et bien là ; le jardin, les terrasses bordées de fleurs sont plus que jamais magnifiques, et l’excellente cuisine de Jean-Marie Huard, toujours aussi merveilleusement créative. Disons que l’atmosphère très rustique du hall et des salons se trouve désormais rajeunie. Les chambres exposées à l’ouest profitent toutes d’une petite terrasse donnant sur le jardin : à l’étage, c’est un plaisir d’y prendre le soleil à l’abri de l’épais toit de chaume. Côté décor, elles demeurent d’un classicisme intemporel, toutes de beige vêtues (enduit crème, voile de lin en guise de ciel de lit, meubles en bois fruitier) ; Cette année, vous trouverez 3 nouvelles chambres spacieuses donnant sur la piscine, dont une avec balnéo, et les deux autres avec douche à l’italienne. Une chambre propose désormais l’accès aux personnes à mobilité réduite. Enfin, la piscine et la campagne environnante ajoutent une qualité supplémentaire à cette adresse réjouissante. | Réservez au meilleur prix garanti en direct avec le propriétaire de cet établissement