Mi-gentilhommière, mi-donjon défensif, ce manoir du XVe siècle semble émerger d’un paysage de prés et de bois dominés par les monts de la Margeride, à quelques centaines de mètres de l’autoroute, qu’une colline sépare de l’établissement. Ouvert aux hôtes depuis une dizaine d’années, il est accoudé à un petit bois dont les pelouses sont tondues (!) et présente un splendide jardin médiéval : six carrés de buis renfermant une sélection de simples (plantes médicinales ou aromatiques). À l’intérieur, une ambiance intimiste et résolument haute époque, mais un confort dernier cri : insonorisation intérieure, chauffage performant, superbe robinetterie dans les salles de bains, de petite taille. Les chambres, qui proposent des espaces très variables, sont toujours très soignées, personnalisées et impeccablement tenues. Certaines ont été aménagées dans les anciennes écuries, au pied du château, et sont joliment fermées par des portes à deux battants, autrefois conçues pour les chevaux. Au rez-de-chaussée, salons et salle à manger ont chacun leur cheminée de pierre. Partout, les tonalités jouent sur l’association du rouge (tissus), du beige (murs) et du brun (mobilier). Une adresse particulièrement bien située, à proximité de la cité médiévale de Saint-Flour et sur l’axe Paris-Montpellier. | Réservez au meilleur prix garanti en direct avec le propriétaire de cet établissement