Nouvelle vie pour cette jeune famille de la région d’Anvers, transplantée près de Sarlat dans un ancien corps de ferme typiquement périgourdin. Le Périgord, ils en rêvaient, y venaient en vacances espérant y vivre un jour. Martin est sommelier- cuisinier, Karen aime le contact et la déco ; l’idée d’une maison d’hôtes était logique. En 2014, ils reprennent ce domaine qui accueillait déjà des hôtes. L’essentiel était donc fait, la restauration ayant été réalisée avec beaucoup de goût. Réparties entre les bâtiments, les chambres étaient nanties de grandes douches neuves, de quelques meubles chinés, décapés, les sols recouverts de pin ou de jonc de mer, les murs en pierres avaient retrouvé leur couleur dorée. Un bel héritage, auquel ils ont ajouté leurs objets, dans cet esprit actuel et “campagne”. Mais ce que Karen et Martin ont surtout apporté, en dehors de leurs sourires, c’est la garantie de se régaler à table ! En chef gastronome, Martin travaille les produits du terroir qu’il revisite de façon fine et moderne (très belle carte des vins en prime). Le petit déjeuner est, bien sûr, délicieux. Au retour d’une visite sur quelque site du Périgord noir, on profite de la grande piscine posée à l’écart, en lisière d’un bois de chênes. On s’y détend en admirant le charme du hameau. Quant aux habitants de “Tilleul”, une adorable chambre installée là où se trouvait le four à pain, ils finiront par attendre la pluie impatiemment rien que pour le plaisir d’y faire un feu de cheminée… | Réservez au meilleur prix garanti en direct avec le propriétaire de cet établissement