Atypique et insolite, l’hôtel de Kako Vagh nous charme et nous étonne toujours au fil des années. En pleine nature, à un kilomètre de Moustiers, qui se profile dans l’axe du jardin et semble escalader une faille entre deux falaises, l’hôtel est aménagé de manière aussi plaisante que personnelle. Kako y présente ses collections d’objets des années 1950 (caméras, lampes Vallauris, jouets en tôle, moulins à café…), les tableaux de son grand-père, peintre méridional réputé, et, dans le coin-bistrot qui prolonge la tonnelle, un amusant mobilier, parmi lequel on remarque les tables, chaises et banquettes qui proviennent du bar de l’ancienne brasserie Noailles de Marseille. Les chambres sont totalement plaisantes, lumineuses et gaies, avec de ravissantes salles de bains entièrement couvertes de faïence de Salernes (six nouvelles sont plus vastes, climatisées, et offrent de beaux espaces de rangement). À signaler, deux chambrettes, qui ont l’avantage d’être à petits prix et de donner sur un joli jardin à l’arrière. Pas de restaurant, mais deux bonnes tables se trouvent à proximité : Les Santons, dans le village, et, bien sûr, l’excellente Bastide de Moustiers. | Réservez au meilleur prix garanti en direct avec le propriétaire de cet établissement