Un beau jour, lassée de sa vie parisienne mouvementée, Sophie Véron a décidé de la quitter pour vivre autre chose, à un autre rythme. Fini les acrobatiques changements d’avion, les rendez-vous internationaux et les lancements de collection ; place à la gourmandise authentique, au plaisir de la pêche à pied, en bottes et en ciré ! En réinvestissant sa maison de famille, un splendide manoir fortifié, elle nous invite à profiter de son nouveau cadre de vie. En surplomb de la station balnéaire d’Agon-Coutainville, la demeure s’entoure de hauts murs de pierre. À l’intérieur de l’enceinte, c’est un univers préservé, privilégié, une architecture des XVe et XVIIe siècles, restaurée discrètement (sans en avoir l’air, comme on aime !), des pièces à vivre où l’on rêverait qu’il pleuve un peu pour venir s’y réchauffer au coin du feu. Aux heures cruciales, des petites dégustations ‘grignoteuses’, autour d’un verre ou d’un thé. Pas de règle, juste de l’intuition et de la délicatesse partagée. Dans les chambres, quelques meubles qui ont toujours été là, et des couettes blanches sous lesquelles on s’enfouit. Pas de décoration abusive, une sobriété de bon ton, et des salles de bains dessinées avec beaucoup d’idée. Dernière mention pour la table (un régal) et l’accueil (un délice), pour expliquer le prix – pas donné – mais quel bonheur ! | Réservez au meilleur prix garanti en direct avec le propriétaire de cet établissement